Fédération Française de Randonnée des Alpes-Maritimes

 

La montagne libérée de ses barbelés dans le Mercantour

La crête de plusieurs kilomètres de long, entre 2 300 et 2 500m d’altitude, qui sépare le vallon de Mollières de celui de Chastillon  a été équipée de blockhaus et de barbelés pour devenir le “Mur alpin” (équivalent italien de la "Ligne Maginot des Alpes").
À la fin de la guerre, toutes ces fortifications ont été abandonnées et laissées en place.
Certaines constructions ont été reconverties. Les barbelés rouillés encore en place constituent un piège où chamois et bouquetins s’emmêlent et se blessent.

La 8e opération de démontage menée conjointement par Mountain Wilderness et le Parc national du Mercantour a rassemblé plus de 500 bénévoles. Ils ont retiré plus de 100 tonnes de ferrailles sur ce site.

Source : Mountain wilderness


Mountain Wilderness démantèle aussi d’autres “verrue” qui défigurent la montagne comme la cabane des douaniers de Cervières, selon Le Dauphiné

Publié le 15/03/2021