Fédération Française de Randonnée des Alpes-Maritimes

 

Comité

 

Présentation du Comité

La Fédération Française de Randonnée  des Alpes Maritimes (FFrandonnée 06) est une structure décentralisée de la Fédération Française de la Randonnée Pédestre (FFRandonnée).

C'est une association de type loi 1901 à but non lucratif, et regroupe 80 clubs de randonnée présents sur une trentaine de villes et villages des Alpes Maritimes avec plus de 4700 randonneurs licenciés qui peuvent profiter d'un stade naturel d'environ 6000 km de sentiers.

Plus de 90 baliseurs officiels bénévoles balisent et entretiennent 1000 km de sentiers de Grande Randonnée (GR®) sur le département. (Sentiers balisés blanc et rouge). Neuf GR® traversent les Alpes-Maritimes:

  • le GR®4 de Grasse à Entrevaux,
  • le GR®406 de Grasse à Malamaire,
  • le GR®5 de Nice à Amsterdam,
  • le GR®51 de Menton à Marseille,
  • le GR®510 de Breil/Roya à St Cézaire,
  • le GR®52 de Valdeblore à Menton (au coeur du PN
  • Mercantour),
  • le GR®52A d’Entraunes à Tende,
  • le GR® 56 «Tour du Haut-Verdon»,
  • et le GR®653A de Menton à Arles dit « St Jacques de Compostelle ».

La Fédération française de Randonnée édite des topoguides pour les GR® disponibles à la vente. Une équipe de 14 formateurs se mobilisent bénévolement pour instruire chaque année 20 animateurs de randonnée.

 

Le Comité Directeur 

Le Comité Directeur comprend 20 administrateurs. Il est en relation avec la Préfecture des Alpes Maritimes, le Conseil Départemental, la Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports, Agriculture, Équipement, Tourisme, l'ONF, le parc  Naturel des Préalpes d'Azur et le Parc National du Mercantour.

Président : Alain BAUHARDT
1er Vice-Président : Patrick REY
2ème Vice-Président : Philippe TORT
Secrétaire Générale: Joëlle FERAUD
Secrétaire adjointe : Evelyne LAUTIER
Trésorière : Martine DEVILLAZ
Trésorier adjoint : Jean-Jacques SANDER

L'organigramme   Le Trombinoscope

Satuts et règlement Intérieur

L'Historique du Comité Départemental

Le 5 septembre 1976, Michel PEIGNEUX, délégué départemental du Comité National des Sentiers de Grande Randonnée (C.N.S.G.R.) dépose les statuts d'une "Association pour le développement de la Randonnée dans les Alpes Maritimes" (A.D.R.A.M.).

Le 28 juillet 1978, quelques randonneurs décident de réactiver cette association en déposant de nouveaux statuts de l'association Départementale pour le Développement de la Randonnée dans les Alpes Maritimes (A.D.D.R.A.M.).

Elle est dirigée par Fernand RESSE du C.A.F., Louis TROUCHAUD et Paul CALVIANI, nouveau délégué C.N.S.G.R.

Dès sa fondation, cette association comprend 30 membres dont 18 clubs de randonnée.

En janvier 1981, l'A.D.D.R.A.M. devient Comité Départemental de la Randonnée Pédestre, suite à la création de la Fédération Francaise de la Randonnée Pédestre.

Le département étant sillonné du Nord au Sud par 3 sentiers de Grande Randonnée: GR®4, GR®5 et GR®52, l'objectif principal du C.D.R.P. des Alpes Maritimes est de croiser ces 3 GR® par 3 autres sentiers orientés Est-Ouest, de manière à créer un maillage permettant d'accéder dans les différents cantons du département.

Le premier de ces sentiers est le GR®51 réalisé en 1978 "Les Balcons de la Côte d'Azur" dénomination initiale "les Balcons de la Méditerranée". Il longe la côte sur les premiers contreforts des Préalpes de Menton à Théoule-sur-Mer et domine la mer à des points atteignant parfois 1000 m d'altitude. Ce sentier qui va maintenant jusqu'à MARSEILLE est un  des maillons du Sentier Européen E7 qui rejoint LISBONNE à ZAGREB et du E12 qui rejoint CEUTA (E) à Koper (SLO).

Le second sentier est le GR®510 (ex. S.D. 2) créé en 1983, qui de BREIL-sur-ROYA à SAINT-CEZAIRE-sur-SIAGNE emprunte et fait revivre les anciens chemins muletiers et quelquefois historiques, qui reliaient les villages du Haut et du Moyen pays des vallées voisines (exemple: Chemin NAPOLEON de SAINT-VALLIER à SERANON).

Le dernier itinéraire créé est le GR®653A en 2009, « Chemin de Compostelle », qui de Menton à Théoule-sur-Mer emprunte le tracé du GR®51 en partie, et suit la voie Aurélienne pour ensuite rejoindre Arles. Cet itinéraire a été rendu possible grâce à la collaboration entre l’association des amis des chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, la FFRandonnée des Alpes-Maritimes, les communes, le département et la région.

La création de ces sentiers est le résultat du travail acharné de quelques Hommes et Femmes bénévoles amoureux de la nature et de la marche.